SANTÉ
Journées Locales de Vaccination contre la Poliomyélite
6 octobre 2017
PAR PHILÉMON HAROUNA
Défiler pour plus d'information

L'HISTOIRE CONTINUE

S’il est bien vrai qu’au Cameroun aucun cas de poliovirus sauvage n’a été identifié depuis 2014, sa situation de terre d’accueil notamment dans ses zones frontalières ne saurait lui conférer la certification totale de pays à risque zéro de poliomyélite. En effet, le Cameroun a adhéré à l’Initiative Mondiale d’Eradication de la Poliomyélite qui préconise trois stratégies à savoir :

  • Le renforcement de la vaccination contre la poliomyélite

  • La surveillance épidémiologique

  • Les activités supplémentaires de vaccination préventives ou de riposte.

Cette adhésion a ainsi permis de planifier avant la fin de l’année 2017 la tenue de 04 campagnes de vaccination préventive contre la poliomyélite en utilisant le Vaccin Polio Oral (VPO) bivalent. Ces Journées Locales de Vaccination ont pour cibles les enfants camerounais y compris ceux des réfugiés de 0 à 5  dans les 04 régions de l’Adamaoua, du Nord, de l’Extrême Nord et du Nord-Ouest zone frontalière avec le Nord du Nigéria.

Dans le compte de cette deuxième Journée Locale de Vaccination pour la Région de l’Extrême-Nord, Maroua accueille depuis le 1er octobre des imminentes personnalités venues toucher du doigt les réalités du terrain et participer à cette grande Campagne de Vaccination qui se déroule du 6 au 8 octobre, à l’instar du Point Focal National ; Représentante du Cameroun au sein de la Commission du Bassin du Lac Tchad pour la Riposte contre la Poliomyélite. Comme ce dicton populaire qui dit « Vaut mieux prévenir que guérir », la préparation de cette campagne passe par les briefings media, les briefings des Superviseurs, des Points Focaux, des Mobilisateurs et la formation des Vaccinateurs aux fins d’être prêt le Jour-J.

A cet effet, aux côtés des grands partenaires techniques et financiers que sont l’UNICEF et l’OMS, le Gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord a convié dans ses Services Autorités Administratives et Religieuses, Operateurs Economiques et Elus du Peuples de la localité à une grande messe -Réunion de Plaidoyer et Mobilisation locale des Ressources en faveur de la vaccination- question de préparer ladite Journée. Présidé par le Secrétaire Général de la Région, Représentant personnel du Gouverneur, Monsieur Abena Assiga Armand Bertrand a fortement recommandé aux convives la collaboration effective avec les autorités locales pendant cette Campagne pour le succès total de cette 2eme Journée, et surtout pour l’atteinte de ses objectifs à savoir, vacciner 100% des enfants de moins de 5 ans, puis assurer l’information effective d’au moins 95% des parents sur la poliomyélite et sur les campagnes de riposte avant le passage des vaccinateurs dans les quatre régions concernées.

En attendant donc la dernière Journée Locale de Vaccination en début novembre prochain, les populations de l’Extrême-Nord peuvent se sentir prêtes pour la Riposte car « Qui veut la Paix prépare la Guerre »

 

IMAGES SÉLECTIONNÉES


ARTICLES ASSOCIÉS

LUTTE CONTRE LA POLIO
EN SAVOIR PLUS →
HIV/AIDS PANDEMIC IN CAMEROON
EN SAVOIR PLUS →
MARTINE ANGE : UNE ÉPOUSE INFECTÉE SOUTENUE PAR UN MARI SÉRONÉGATIF
EN SAVOIR PLUS →

ARTICLES ARCHIVÉS

FILTRER

LISTE